Comment utiliser sa calculatrice graphique ?

calculatrice scientifique

Les calculatrices graphiques de nos jours sont de plus en plus sophistiquées, aussi, pour les utiliser, il faut procéder par étapes et par méthodes. Voici donc quelques conseils pour utiliser plus facilement votre calculatrice graphique efficacement et rapidement.

Pour vous aidez à choisir votre calculatrice regardez cette vidéo

Première étape : lecture de notice et repérage des fonctions utiles

La première étape pour l’utilisation d’une machine à calculer est d’abord de lire pour une première fois la notice d’utilisation et d’essayer les foncions qu’elle permet de calculer. Généralement, une machine à calculer graphique est toujours accompagnée de son manuel d’utilisation bien qu’il y ait des utilisations communes pour chaque calculatrice, il ne faut pas oublier qu’il y a aussi des utilisations spécifiques à chaque machine, c’est pourquoi, il faut suivre étape par étape le manuel d’utilisation. Dans les mathématiques, il y a toujours des fonctions importantes que l’on utilise souvent sur les machines à calculer et la place de ces fonctions varient d’une calculatrice à une autre. Aussi, avant d’utiliser la machine, on peut d’abord repérer les différentes fonctions de géométrie, de trigonométrie, d’algèbre, de calcul. Comme fonction principale, on peut trouver les additions, les élévations à la puissance, la racine carrée, l’exponentielle, l’insertion du nombre pi, les logarithmes et bien d’autres. Pour ce qui est des fonctionnalités spécifiques, il faut demander l’avis d’un professeur ou se renseigner sur l’internet ou surtout refaire une petite lecture de sa notice d’utilisation pour ne pas se tromper et s’induire en erreur. Aussi, c’est en faisant de la pratique sur la calculatrice que l’habitude viendra petit à petit, certaines formules sont à mémoriser par cœur et d’autres viennent automatiquement et rapidement au bout de quelques utilisations.

Par ici pour voir le test d’une calculatrice Texas

La seconde étape est de procéder par ordre.

La calculatrice est une machine puissante, toutefois, elle est de petite dimensions, c’est pourquoi, ses touches sont polyvalentes. Pour une bonne utilisation de cette dernière, il faut alors savoir que pour certaines opérations, maintenir les boutons « shift » ou « Fn » est essentiel pour pouvoir les utiliser. Il faut également connaître l’ordre à lequel on appuie sur les touches au moment d’insérer les nombres ou les opérations dans la calculatrice graphique. Pour certaines calculatrices graphiques, il existe un processeur personnalisable qui permet de réaliser plusieurs opérations et leur stockage à la fois. Elles sont généralement destinées à des calculs complexes et des graphes. Ces petites machines peuvent être utilisées pour tracer des graphes sur les axes des abscisses et des ordonnées dont x et y. De plus, pour ceux qui sont programmables, on peut les utiliser pour insérer et mémoriser des formules mathématiques dans un tableur, pour cela, on peut utiliser le système CAS ou Computer Algebra System qui leur offre une utilisation plus rapide et plus efficace, car on peut utiliser les symboles d’algèbres au lieu d’une définition numérique pour une variable par exemple. Pour d’autres options, un peu plus coûteuses, les écrans sont tactiles sont disponibles sur les calculatrices graphiques et offre de ce fait une utilisation plus facile.

A lire aussi :   Quel format CD pour chaîne hifi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *