Comment interpréter un pluviomètre ?

Un pluviomètre est un instrument qui permet de mesurer le volume d’eau de pluie qui est tombé sur une région. C’est un outil qui est utilisé aussi bien par les professionnels que par le commun des mortels. Si vous avez besoin d’aide pour vous aider à interpréter un pluviomètre, ce qui suit devrait vous intéresser.

Retrouvez différents modèles sur, https://www.universmeteo.com/pluviometre

Le pluviomètre, un instrument de mesure très simple

Le pluviomètre est un dispositif qui se décline en différents types. C’est un instrument de mesure assez simple et basique. D’ailleurs, il est très facile d’en construire soi-même un modèle. Quel que soit le type de pluviomètre que vous possédez, il est forcément constitué au moins d’un entonnoir et d’un bocal. Soit, ce dernier est gradué ou soit c’est une éprouvette qui tient lieu de support pour la graduation.

Le pluviomètre existe depuis l’antiquité, mais les premiers pluviomètres qu’on peut qualifier de vraiment élaborés ont été conçus au 17ème siècle. Depuis cette époque, le pluviomètre a connu différentes évolutions. Aujourd’hui, les modèles de pluviomètres modernes sont munis d’un enregistreur qui permet d’indiquer la durée de la pluie.

C’est une donnée qui revêt beaucoup d’importance pour un météorologue. Certains modèles son même associé à de nouvelles technologies comme la domotique. Ils sont alors capables de transmettre des données à distance et aux analyseurs.

Aujourd’hui, on retrouve des pluviomètres équipés de flotteurs. Ces derniers sont là pour transmettre le niveau de précipitations. Plus besoin d’aller mesurer le niveau e l’eau. Le flotteur se charge de faire tout le calcul et les interprétations. Le principe est simple. Le flotteur est associé à une sorte de stylet.

Ce dernier sert à transcrire les données sur un diagramme. Lorsqu’à l’eau monte le stylet le signale sur le diagramme. Idem lorsque l’eau baisse. En observant le diagramme, on peut évaluer la durée de la pluie et l’évolution des précipitations dans le temps. Lorsqu’on vide le bocal, le diagramme décrit naturellement une ligne droite verticale.

A consulter aussi, Les meilleurs Box TV pas chers

Comment interpréter un pluviomètre ?

Pour interpréter un pluviomètre traditionnel, il n’est pas nécessaire d’avoir un Master en physique quantique. On peut interpréter un pluviomètre comme une éprouvette. Le principe est globalement le même. Il s’agit dans un premier temps de déterminer la base du ménisque de l’eau contenue dans le pluviomètre puis de mesurer sa hauteur.

Avec un pluviomètre, un millimètre d’eau signifie qu’il y a eu un litre de pluie sur une surface de un mètre carré. C’est assez significatif, car cela permet de déterminer en partie à quel point un terrain a été arrosé par la pluie. C’est une technique qui permet également de mesurer l’intensité d’une pluie. Ainsi si vous mesurez 10 mm, cela voudrait dire qu’il y a eu un volume de dix litres d’eau sur une surface d’un mètre carré.

Quels sont les facteurs qui peuvent fausser une interprétation ?

Un pluviomètre doit être posé à l’abri du vent (il faut éviter les hauteurs), sur un terrain plat et dégagé (évitez les pentes et les espaces où le ciel est encombré). Certaines périodes de chaleur peuvent conduire également à l’évaporation partielle de l’eau recueillie. Néanmoins, ce problème a été réglé grâce aux pluviomètres modernes qui transmettent automatiquement les données.

Pour obtenir des informations supplémentaire rendez-vous Ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *