Comment fonctionne une scie sauteuse ?

Les bricoleurs en raffolent. Celui qui se prétend être un amateur du DIY se doit d’en avoir une. Elle est polyvalente et maniable. Mais un bon outil ne sert à rien si vous ne savez pas comment il fonctionne. Alors, comment faire fonctionner cet outil ? Quels en sont les composants ? Comment s’opère-t-on le mécanisme ? De quoi est-il capable ? Ce sont autant de questions que vous vous osez sur son fonctionnement.

Qu’est-ce qu’on peut voir sur une scie sauteuse ?

En général, les scies sauteuses sont à peu près construites de la même façon. Vous verrez sur tous les éléments suivants : un carter de renvoi d’angle, un renvoi d’angle et un réglage de mouvement pendulaire. Il y a un bouton de mis en marche et d’arrêt, une molette du variateur, une buse d’aspiration, une semelle. Elle contient aussi une protection contre les copeaux, un galet de guidage, une tige ou un arbre porte-lame et un système de fixation rapide.

Une scie sauteuse, son fonctionnement ?

Il est très facile de démarrer l’appareil. Souvent ; elle s’actionne par un interrupteur à gâchette qui se trouve près de l’index en général. Les moteurs sont cassés selon leur vitesse de courses libres (c’est-à-dire sans la contrainte de l’objet à couper). Le moteur le moins puissant enregistre 200 à 500 courses par minutes, et les plus puissants entre 2800 à 3100 courses par minutes.

Certains modèles de scie sauteuse sont équipés de semelles inclinables jusqu’à 45 ° afin de permettre une découpe inclinée facile. Le variateur de vitesse permet d’adapter la vitesse par rapport à la dureté des matériaux. Le réglage de la vitesse rapide servira à couper des matériaux tendres et la plus lente permettra de couper les matériaux durs. Les variateurs électroniques permettent de stabiliser cette vitesse qui pourrait changer sous la résistance des matériaux.

Le fonctionnement de la lame

Le type de lame varie aussi en fonction des matériaux à couperet de la forme de la section. Chaque type de lave se caractérise par sa largeur et ses dents. Les lames étroites permettent de faire des coupes arrondies. Les outils larges permettent de faire des découpes droites. Les lames à grosses dents conviennent à la découpe grossière de bois et celles à petites dents serrées s’utilisent pour la section précise de bois et d’acier. Les outils sans dent découpent de la mousse ou du liège.

Il faut savoir que le maniement de la scie sauteuse est plus facile et plus pratique sur une plateforme ou une table à scier.

Lire aussi :Comment mettre les photos d’un appareil photo sur un ordinateur ? /Quelles sont les meilleures marques de crêpière en 2020 ? /Comment amorcer une pompe d’aquarium ?

Laisser un commentaire